Interviews

INTERVIEW AVEC ERIC TRATZIK Capitaine des Vétérans à 8 (+49 ans)

1 / Bonjour Eric, comment vas-tu ?

Salut Rems, plutôt bien physiquement, ma phlébite n’est plus qu’un mauvais souvenir. J’ai recommencé le sport footing et gainage que c’est dur! (Je n’ai plus joué depuis décembre).

2 / Nous voyons le bout du tunnel du confinement, comment l’as-tu vécu ?

Une période assez dure et longue, professionnellement je suis en chômage partiel depuis le début du confinement.

Mon entreprise est quasiment à l’arrêt suite aux fermetures des cantines, restaurants… Je pense que la reprise sera très difficile. Mais bon je ferai le championnat de France de scrabble je suis super entrainé.

3 / L’équipe des vétérans à 8 était leader de leur poule, mais vous n’êtes pas sacré champion (fin prématurée et non remise des récompenses), est-ce frustrant ?

Oui c’est dommage, l’équipe avait une bonne dynamique avant l’arrêt du championnat.

Quant à parler de frustration c’est un peu fort vu le contexte, n’oublions pas que cette catégorie est avant tout conviviale.

4 / Il y a 27 ans, l’OM remportait la Ligue des Champions, quel souvenir en gardes-tu ?

Un mal aux cheveux terrible le lendemain (eh oui j’en avais encore un peu à cette époque) et un tatouage à l’épaule, mais surtout au cœur !

5 / Peux-tu nous raconter ton parcours à l’US Puyricard ?

Oh ça date de la fin des années 90 début 2000 sous l’ère du président Rostain, j’étais déjà vétéran, un certain Serge Allary m’a demandé de venir avec lui pour remonter une équipe vétérans, c’est là que j’ai connu les Rimé, Pierrot, José, Réda, Philippe, Francky et consort.

Quelques piges avec les seniors pour dépanner sous la houlette de Jo Pachéco capitaine de la 1ère, il y avait les JB, Lolo, Francky, Francois, Hubert que du beau linge quoi.

6 / Enfin mon cher Eric, un petit mot pour nos licenciés ?

Ah Ah je vous vois tous qui piaffaient d’impatience. Courage les retrouvailles n’en seront que plus belles. Forza USP !!

IMG_5849