Interviews

INTERVIEW AVEC CAPUCINE AUGIER Joueuse équipe u9.

Bonjour Capucine, comment vas-tu et comment as-tu vécu ce confinement ?

Je vais très bien merci. Le confinement, j’ai trouvé que c’était très long…et j’avais très envie de retourner à l’école et au Club de foot retrouver mes amis.

En quelle classe es-tu et comment t’es tu organisée au niveau scolaire ?

Je suis en CE2. Pendant le confinement je travaillais le matin, er l’après-midi je jouais au foot toute seule ou avec mon frère dans le jardin avec mon ballon de Paris..

Ça fait longtemps que tu es au club, peux-tu nous dire depuis quand et comment t’es venu cette passion ?

Je suis au Club depuis 5 ans, quand j’étais en moyenne section de maternelle.. J’ai vu jouer mon frère, je me suis dit que ce serait bien de commencer aussi.. Je me suis entraînée et j’ai trouvé ça chouette !

Raconte nous un peu la saison passée, les entraînements le mercredi et les plateaux le samedi, connaissant ton assiduité cela doit te manquer ?

J’adorais participer aux matchs surtout, j’aimais bien gagner des coupes, ça me faisait très plaisir !

J’adorais jouer contre les équipes d’Aix et de Venelles. Pendant les entrainements, j’aimais beaucoup faire les tirs au but.

Ça m’a beaucoup manqué pendant le confinement ( et au début, le soir quand il n’y avait personne sur le stade, avec mon frère et mon Papa, on venait jouer 1heure sur le petit terrain).

En tant que figure emblématique du club et capitaine de ton équipe, que souhaites tu à tes coéquipiers et à l’ensemble de l’USP ?

Je souhaite à mon équipe de continuer a toujours jouer ensemble et se faire plaisir !

Le mot de la fin ?

Hâte de vous retrouver !

Questions aux parents :

Bonjour, soulagés d’être enfin sorti du confinement ?

Soulagés effectivement mais il faut tout de même relativiser. Nous avons un cadre de vie ultra privilégié à Puyricard et cette période nous a permis de passer des moments uniques et magiques avec les enfants avec des footings quasi quotidiens et des parties de foot en famille sur le petit stade qui resteront dans nos mémoires.

Qu’avez-vous pensé du métier de maître d’école à domicile ?

Cette période nous a montré que le job de professeur des écoles est fort complexe. Il exige patience, assiduité, régularité. On ne peut pas vraiment dire que ce fut la meilleure partie du confinement…

Nico, on a eu le plaisir de te voir en catégorie vétéran pour ….un match. Un retour un jour peut-être ?

Malheureusement la rénovation de notre maison (doublée d’une arrivée sur la quarantaine) a apporté son lot de pépins physiques…des problèmes de dos…qui m’ont éloigné des terrains…j’espère pouvoir faire un retour à la rentrée… .

IMG_7842

Interview réalisée par Mathieu Guerrini.