Interviews

Interview avec Marianne Allibert

Elle a immortalisé les moments à travers son objectif pour les retranscrire sur les réseaux sociaux afin que toutes les catégories se revoient : jouer, célébrer, s’amuser ensemble. Marianne a guidé l’image du club, discrète et souriante notre « fée photographe » a accompli un travail exceptionnel pour le club. Mathieu Guerrini est allé à la rencontre de Marianne qui va s’envoler pour d’autres aventures.

Bonjour Marianne, Tu ne joues pas au foot et tu as 19 ans, comment te retrouves tu photographe du club ?

Bonjour Mathieu,

Mon père est coach des SV (Vétérans +50 ans) et est aussi un membre du comité directeur donc je connais depuis longtemps le club. C’est en octobre après le week end avec la croix rouge où j’ai pris quelques photos qu’on m’a proposé de prendre ma licence et de faire partie de l’équipe, ce que j’ai accepté avec plaisir.
J’ai par la suite adoré travailler avec Remi Sorriano sur la communication du club tout au long de la saison, notamment en gérant le compte Instagram avec lui.

On t’a vue très souvent sur les terrains cette année , bien plus que certains dirigeants , qu’as-tu observé et retenu ?

Depuis le bord des terrains et surtout derrière l’appareil photo on voit beaucoup de choses… J’ai aimé par exemple observer les différences entre les catégories. Les plus petits qui apprennent à jouer sont très investis et très motivés, les plus grands eux jouent plus sur la stratégie et l’esprit d’équipe.

T’es tu prise de passion ?

OUI !!! Je ne connaissais pas grand chose au foot avant d’intégrer l’USP mais après cette saison j’ai appris à aimer ce sport.
Au delà de l’aspect sportif, j’ai vraiment apprécié l’ambiance au club, entre les joueurs, avec les éducateurs et cette atmosphère nous plonge vite dans cette passion avec les joueurs.

Pour quelle(s) catégorie(s) as-tu eu un coup de cœur ?

J’ai aimé assister aux matchs de toutes les catégories, mais j’avoue que j’ai eu un petit coup de coeur pour les U18, leur esprit d’équipe et la qualité de leur jeu. C’est une équipe soudée, avec un capitaine investi. Les joueurs eux, sont motivés et efficaces sur le terrain.

As-tu un avis sur le foot féminin ?

Je trouve ça génial que l’USP cherche à intégrer du foot féminin au club, c’est un grand changement et ça ne peut être que positif. Le fait qu’il n’y ait que très peu de clubs qui aient une équipe féminine, alors que l’USP souhaite en créer une sera un atout.

Quelles améliorations aimerais-tu voir à l’USP ?

L’USP est un club avec une atmosphère bienveillante et qui encadre très bien les joueurs. Cependant, je trouverais ça chouette de compter plus de femmes au club, notamment au sein des dirigeants car elles sont déjà nombreuses parmi les bénévoles.

Publicité