Interviews

INTERVIEW AVEC CEDRIC PEYRON Capitaine des U14-U15 de l’US Puyricard

1 – Bonjour Cédric, l’éternelle question pour commencer déjà, la santé avant tout, donc « Comment vas-tu ?! ». Comment vis-tu cette période de confinement ?

Je vais très bien et je vis assez bien le confinement. Je reste en contact avec mes potes et je fais du sport avec eux (à distance).

2 – Le collège ? Le foot ? Qu’est-ce qui te manque le plus ? Tes professeurs ou tes éducateurs ? 🤓

Tu te doutes sûrement de ma réponse mais les cours et les profs ne me manquent pas du tout. Alors que le foot oui !

3- Comment occupes-tu tes journées ? Ne me dis pas que tu préfères jouer à Fortnite, plutôt que de nous montrer tes qualités techniques en jonglerie !

Je m’occupe comme je peux, je lis, je passe un peu de temps devant les écrans ,je nage un peu quand il fait chaud et je fais du sport.

4 – D’ailleurs, tu suis un peu ce que le Club propose sur sa chaîne YouTube, sa page Facebook, son compte Instagram ? Que penses-tu des défis proposés ?

Oui jai vu la chaîne YouTube et les défis proposés mais je ne les ai pas fait vu que les jongles, c’est pas mon point fort. En plus j’ai un peu mal au genou en ce moment.

5 – Cela fait 4 ans que tu es au Club, on sait que tu es souvent présent aux matchs et aux entraînements, toujours avec la banane, et dans le respect de chacun. Tu portes au mieux les valeurs du Club. Qu’est-ce qui te plaît à l’USP ?

Je n’ai jamais joué autre part ni fais de tests ailleurs. Je ne pourrais donc pas dire ce qui est mieux ou moins bien à l’USP. Mais j’aime bien le club car le stade est proche de chez moi et j’ai des amis là-bas. Et les éducateurs sont sympas.

6 – Cette saison en U14-U15 a été un peu compliquée mais pas sans enseignements. Que penses-tu avoir appris, avoir compris cette année ?

C’était compliqué.. Le fait de passer sur grand terrain était perturbant et la condition physique n’était pas forcément au point mais avec l’esprit d’équipe, sur certains matchs, comme aux Milles, on a réussit à faire un beau match grâce à ça.

7 – Apparemment, le foot ne reprendra pas avant septembre. Que comptes-tu faire d’ici-là ?

J’étais un peu dégoûté quand je l’ai su mais il faut faire avec. Je ne pourrais pas aller au stade mais j’ai un grand terrain à côté de chez moi pour jouer entre potes. Je ferais avec ça et mes cages de foot.

Questions destinées aux parents :

8 – Bonjour à vous, comment allez-vous et comment vivez-vous ce confinement en tant que parent ? Télétravail ou pas, devoirs des enfants, occupations etc…

Bonjour Hicham,
Le confinement se passe plutôt bien pour nous. Nous avons de la chance d’avoir une maison avec un jardin. Nous pensons tous les jours à ceux qui n’ont pas notre chance.
Ce qui est le plus difficile, c’est la gestion des écrans et l’énervement de Cédric quand la wifi ne fonctionne plus en pleine partie de Xbox avec ses copains !

9 – Que pensez-vous des défis proposés par l’US Puyricard, de ces interviews ? Du Club dans sa globalité ?

Les défis et les interviews permettent de garder le lien et sont l’occasion de motiver les joueurs à garder la forme. C’est une très bonne idée !

10 – Quel est d’ailleurs l’intérêt que trouve Cédric à venir ici auprès de ses amis, de ses éducateurs, de l’équipe technique et pédagogique du Club ?

Je ne saurai dire mais en tout cas, son intérêt est certain : il rate très peu d’entraînements, va à tous les matchs et s’il avait le droit de jouer avec des béquilles, il l’aurait déjà fait !

Cédric Peyron U14

U14 USP

Interviews

INTERVIEW AVEC LUCAS PIRES : Joueur Seniors et Arbitre

1/ Bonjour Lucas, j’espère que tu vas bien. Le Club désire t’interviewer puisqu’en plus d’être un joueur de notre équipe Seniors, tu es également arbitre pour notre Club. D’où t’es venue cette envie d’arbitrer ?

Bonjour Hicham, je vais très bien merci j’espère que toi aussi !
Quand j’étais plus jeune tout les dimanche matin j’allais voir mon père jouer, et il fallait toujours des juges de touche, je l’ai fait une fois puis 2, et je me suis laissé prêter au jeu, j’ai beaucoup apprécié, donc je l’ai pratiqué bénévolement pendant 3 années.

2/ Tu exerces le rôle d’arbitre depuis combien de temps maintenant ? Et sur quelles catégories ?

J’arbitre les catégories U14/U15/U16, cela depuis le début de la saison 2019/2020, et c’est un vrai régal !

3/ Tu as suivi une ou des formation(s) ? Qui les dispensent ?

J’ai suivi la formation d’une semaine intensive au CREPS organisée par la ligue méditerranéenne c’était vraiment une belle expérience et j’ai découvert des règles dont je n’avais même pas connaissance ! Très enrichissant !

4/ Quelles sont selon toi les qualités nécessaires pour être un bon arbitre ?

Il en faut tellement que je ne pourrais toutes te les énumérer, mais il faut surtout avoir une parfaite connaissance du règlement pour pouvoir expliquer chaque décisions aux jeunes et aux éducateurs quand ils ne comprennent pas ainsi qu’une très bonne condition physique à la N’Golo Kanté pour pouvoir toujours être proche des actions !

5/ Arbitrer, c’est aussi rendre service à son sport et à son Club, n’est-ce pas ?

Comme je le dis chaque week-end, sans arbitre ce sport n’existerait pas, il faut que les joueurs ainsi que les dirigeants et éducateurs se rendent compte (moi le premier en tant que joueur) que nous exerçons une passion pour transmettre notre savoir faire et pour éviter que le foot ne devienne de la « MMA » 😂
Évidement c’est une fierté pour moi de représenter l’USP ! C’est mon club, et je remercie encore une fois la présidente Maryse, car sans elle je ne serai sans doute pas devenu arbitre !

6/ Nous savons qu’au niveau national les arbitres sont malheureusement trop peu accompagnés par leurs clubs respectifs… Quel fut l’engagement de l’US Puyricard à tes côtés ?

Comme tu le soulignes très bien Hicham, c’est malheureux que les clubs ne soutiennent pas + leurs arbitres quand ils arrivent en catégorie national.. pour l’instant j’en suis loin et je fais mes matchs, j’acquière de l’expérience et avec le club nous avons un accord commun, je ne compte pas partir autre part et le club ne désire pas que je parte, nous avançons comme cela et pour passer les niveaux supérieurs ça sera de la même manière !

7/ Tu as dû voir que lors du dernier stage-vacances de Février, les éducateurs ont mis en place des actions Arbitrage à destination des jeunes joueurs. Qu’en as-tu pensé ?

Bien sûr, je suis l’actualité du club, j’avais même envie d’y participer, malheureusement le boulot, les études.. cela reste bien évidement une très bonne chose pour les jeunes joueurs de notre club ! Cela pourra permettre à certain de se trouver une nouvelle vocation, qui sait ?

8/ Comment pourrions-nous selon toi mieux informer nos licenciés sur l’arbitrage et pourquoi pas parvenir à susciter des vocations ?

Il est vrai que c’est compliqué de trouver des moyens pour informer les licenciés, je pense que tout d’abord le meilleur moyen pour le devenir, c’est de le vouloir à la base, car une passion ne s’invente pas, mais je pense que le meilleur moyen serait d’organiser des actions comme tu as pu le faire durant le dernier stage des vacances, cela est vraiment très enrichissant et pourquoi pas mettre une ou deux affiches dans le club en rapport avec l’arbitrage..

9/ D’ailleurs, tu n’es plus tout seul, nous avons le plaisir d’accueillir Marceau, jeune U16, qui vient de réussir sa formation d’arbitre et qui va lui aussi représenter le Club. Quels conseils pourras-tu lui donner pour bien débuter ?

Je suis ravi de voir que cela plait aux plus jeune! J’aime beaucoup Marceau, étant donné qu’il joue avec mon petit frère en U16/17, j’ai eu souvent la possibilité d’échanger avec lui, c’est un très bon gamin, il ne m’avait jamais parlé de sa passion pour l’arbitrage j’irai lui tirer les oreilles 😂 ! Il faut qu’il garde la tête sur les épaules, qu’il travaille physiquement il n’y a que ça de vrai, et qu’il lise son petit carnet avec toutes les règles chaque soir ! C’est important ! Je lui souhaite le meilleur, de devenir un grand arbitre, s’il faut l’aider je le ferai sans soucis! 😉

10/ Quel bilan ferais-tu de ton expérience d’arbitre jusque là ? Qu’est ce que cela t’a apporté intellectuellement, physiquement, mentalement, moralement ?

C’est une expérience à part vraiment ! Physiquement ça m’a (transformé) je le ressens quand je joue avec l’équipe seniors. Mentalement ça forge un caractère car se faire insulter chaque week end c’est compliqué mais ça te fait grandir et prendre du recul cela ne peut qu’être bénéfique !

Interview réalisée par Hicham Raouchi.

Lucas Pires

 

Presse

Campagne de dons : Première livraison de matériel.

Chers joueurs, chers parents de joueurs,

Nous vous souhaitons tous et toutes en pleine forme durant cette période inédite.

Notre première commande de matériel suite a la campagne de dons est arrivée juste avant le démarrage du confinement.

Nous avions prévu de vous en informer en diffusant des vidéos des entrainements mais en attendant, voici un petit aperçu en photos.

A très bientôt sur les terrains.

Le Comité Directeur de l’US Puyricard

Le détail des achats :

– 4 mini-buts
– 5 mannequins coup-franc
– 1 mur de tir de précision
– 12 ballons T5 Nike
– Harnais de résistance gardien
– Ballon jeu de tête
– Filets à ballon (couleurs par catégories)
– Porte-jalons
– 40 coupelles souples
– 10 cones 40cm

 

Sans titre (19)
PHOTO-2020-04-27-16-27-45
Interviews

INTERVIEW AVEC LORIS joueur U13 ET JULIEN FIGUIERE Dirigeant

Bonjour les Figuiere,

D’abord Loris comment vas tu ?

Bonjour Mathieu, je vais bien merci, je me remets doucement de mon soucis de santé, j ai hâte de reprendre le foot mais pas l’école.

Loris, comment occupes-tu tes journées ?

Tout d abord je fais mes devoirs sous les ordres de ma mère car il y en a beaucoup, des que je peux à la playstation

Julien, tu bosses encore ?

Oui, j ai la chance de faire parti des commerces qui ont le droit d’ouvrir, j’ai adapté mes horaires à la situation.

La saison a de très fortes chances d’être terminée, parlez nous un peu le parcours avant l’arrêt des compétitions ?

Loris : Nous avons fais une très bonne saison, avec un super entraîneur, dommage qu’elle se soit terminée trop tôt, car il y avait encore beaucoup de matchs.

Julien : Une tres belle saison, William a bien réussi à fédérer le groupe, la plupart des joueurs a su repondre présent, la satisfaction d’avoir pu atteindre l’objectif de se qualifier en finale du challenge Crouzet qui n aura malheureusement pas lieu au vu des événements

Vous êtes originaires du village, racontez nous chacun un peu votre histoire qui vous lie à l’USP ?

Loris : Habitant à Puyricard, je me suis naturellement retrouvé au club en commençant par l’école de foot et avec l ensemble de mes copains de l’école

Julien : Je suis arrivé à l’âge de 13 ans au club, je me suis tout de suite bien senti sous la présidence de Mr Rostain, j ai continué a jouer jusqu’à en senior, ensuite je suis devenu arbitre, j’ai exercé pendant plus de 15 ans avant de suivre naturellement mon fils

Un mot chacun pour nos adhérents :

Loris : Portez vous bien, qu’on se retrouve vite sur les terrains.

Julien : Soyez prudents prenez soin de vous et vos proches

Pour terminer, la phrase de Sonia : « Dommage il n’y aura peut être pas la fête du club, Ahahaha. »

Prenez soins de vous Allez Puyricard !!!

Interview réalisée par Mathieu Guerrini.

PHOTO-2020-04-22-19-19-17

Interviews

INTERVIEW AVEC LUCIEN BONNET Capitaine de l’équipe U16-U17

1) Comment tu vas? Comment vis tu cette période de confinement ?

Bonjour je vais assez bien, le confinement est assez long mais il faut faire avec c’est important de respecter les règles.

2) Comment ça se passe au niveau de la scolarité en cette période particulière ?

Je suis des cours en vidéoconférence mais pas pendant les vacances.

3) Qu’as tu pensé de ta saison en U17 ?

En tant que capitaine, et en jouant dans une catégorie d’âge supérieure? Nous avons vécu une assez bonne saison, avec un bon groupe-équipe et malgré cette catégorie d’âge supérieur nous nous sommes très bien débrouillés!

4) D’ailleurs en quoi consiste ton rôle de capitaine ?

Pour moi être un capitaine c’est faire la liaison entre l’équipe sur le terrain et les entraîneurs mais aussi être là pour remobiliser l’équipe en cas de coups durs ou au contraire féliciter les coéquipiers. (en off: être la cible de Carlos ahaha)

5) Qu’as tu pensé du défi de jonglerie ?

Pour moi ce défi est une très bonne idée, permet de se divertir durant cette période et avoir une continuité technique.

6) Un petit mot pour nos adhérents ?

Je leur souhaite de rester en forme, de garder le sourire et merci pour cette partie d’année faite à vos côtés !

PHOTO-2020-04-22-14-40-36

Interviews

INTERVIEW AVEC REMI SORRIANO Responsable Communication et Joueur.

1) Bonjour Rémi, comment vas tu et comment se passe le confinement avec ta famille ?

Bonjour Maryse, j’ai l’impression d’être « l’arroseur, arrosé » car d’habitude je fais les interviews ahah !

Pour l’instant tout se passe bien merci. Mes deux enfants et ma femme vont bien c’est l’essentiel.

Je sors une seule fois par semaine pour faire les courses, respectant ainsi le confinement le plus strict possible, j’ai pris 3 kilos…

2) Peux-tu nous expliquer ton rôle qui est celui de la communication et depuis le début de cette crise sanitaire ?

Le pôle communication a vraiment un rôle secondaire dans la vie d’un club de football, mais à mes yeux il est important pour faire connaître à nos adhérents les travaux colossaux des bénévoles, éducateurs, dirigeants … et pour cela je suis fier de le faire.

Lorsque vous m’avez donné les clés de la communication, j’ai ressenti de la part du Comité Directeur beaucoup de confiance, ce qui m’a permis d’avoir carte blanche pour améliorer et créer des choses.

Il était important d’avoir un nouveau site Internet moderne, créer un blog en lien direct avec nos adhérents, dynamiser les réseaux sociaux (Facebook, Instagram) et ainsi montrer que l’US Puyricard est un club familial qui a des bons résultats sportifs tout en ayant l’une des meilleures formations de joueurs de la région.

Evidemment « un homme seul est en mauvaise compagnie » (ça colle bien à notre situation actuelle de confinement) :

Heureusement ma femme Julia qui est experte en Marketing Digital, professeur à l’IAE de Puyricard, et présidente de l’agence Web Side Story m’a beaucoup aidé sur le côté technique et l’inspiration des axes d’amélioration à apporter.

Et bien sûr mon acolyte, Hicham, qui m’a rejoint depuis déjà 1 an et demi au pôle communication, avec qui les idées fusent et se concrétisent vite (c’est une chance absolue de bosser avec lui), ce qui fait du bien dans une société qui veut l’immédiateté.

Nous travaillons dans la réactivité et nous devons éviter absolument le « Bad buzz » tout en étant incisifs positivement sur la communication du club.

Depuis le début du confinement nous travaillons en alchimie avec les éducateurs pour proposer le meilleur aux joueurs.

Quand je vois l’enthousiasme de tous les adhérents pour les tutos et interviews, c’est vraiment un plaisir de le faire. J’espère que ça leur permet de les faire échapper du quotidien et de rester en contact avec leurs éducateurs.

3) En tant que joueur et responsable de l’équipe des vétérans à 11, comment s’est passée cette saison un peu écourtée ?

Je tiens à féliciter mes joueurs qui ont fait une saison historique en allant jusqu’aux 1/4 de finale de la coupe de Provence vétérans et qui ont joué les premiers rôles dans la plus relevée poule vétérans du District. Une saison tellement intense qu’elle aurait pu être une série Netflix (inachevée du coup ahah).

Aussi féliciter le staff vétérans avec Mathieu au coaching, Hervé et Manu à la logistique, Gaby au recrutement. Un travail costaud en amont qui a porté ses fruits depuis 3 ans.

Un grand merci à Eric Gimenez qui a été là pour nous aider et nous épauler, et à toi Maryse pour nous soutenir sur tous les plans ; c’est rare qu’un club aide ses équipes vétérans qui sont souvent hélas mises de côté par la direction.

L’US Puyricard n’oublie personne c’est une chance incroyable pour toutes les catégories et tous les adhérents !

En tant que joueur, c’est formidable d’évoluer sur le terrain avec des gentlemen qui ont le football dans le sang, nous sommes plus une confrérie qu’une équipe tellement l’ambiance est top et du coup les résultats collectifs sont au rendez-vous !

4) Aujourd’hui la FFF a décidé d’arrêter tous les championnats. Qu’en penses-tu ?

Ils ont tardé un peu je trouve, mais c’est une sage décision. A mon avis ils sont embêtés pour les équipes qui évoluent en National, ça a dû les ralentir dans leur décision.

Normalement, notre équipe Seniors monte en D2, ça aussi c’est historique ! et bravo à nos jeunes joueurs qui pour la plupart ont débuté à Puyricard et ont récolté la plus belle récompense.

Bravo à leur coach Alexis Marizy qui est resté à la mi-saison, qui n’a pas lâché ses joueurs, qui a fait un travail extraordinaire, un exemple pour les autres coachs de la région.

5) Comment vois-tu la sortie de cette crise ?

Je t’avoue mon inquiétude, j’espère surtout que nous nous retrouverons le plus vite possible.

Mais ce virus est tenace et dangereux, espérons que ça ne durera pas trop longtemps…

6) Le petit mot de la fin ?

J’ai évolué durant 7 ans dans un club de Britanniques, ils avaient ce slogan qui résonne :

« YOU’LL NEVER WALK ALONE » (Tu ne marcheras jamais seul).

C’est ce que j’ai eu la chance de retrouver à l’US Puyricard !

P.S. : J’ai une pensée pour Monsieur Michel Hidalgo qui nous a quitté. J’ai eu la chance de le côtoyer en 1996 au stage du Domaine de Tournon.

Il était une personne humble, gentille, qui transmettait un message magnifique sur sa passion : le football.

IMG_1835

 

Interviews

INTERVIEW AVEC TRISTAN LEGROS Capitaine de l’équipe Seniors

1/ Bonjour Tristan, comment vas-tu durant cette période de confinement ?
.
Bonjour Rémi, écoute ça va plutôt pas mal même si les journées sont longues vu qu’on m’a mis en chômage partiel. Mais on essaye de garder la forme et le sourire durant cette période compliquée pour tout le monde.

 

2/ Comment s’est passée cette année : les entraînements, les matchs avec l’arrivée d’un nouveau coach en début de saison ?

 

Une année particulière car nous avions un nouveau staff technique en début d’année et que celui-ci a une nouvelle fois été modifié durant la trêve de Noël. D’ailleurs je tiens à remercier Alexis qui n’a pas lâché l’équipe, ainsi que Jean-Noël et Eric qui ont épaulé Alexis depuis cet hiver.
Les entraînements étaient en général plutôt complets (les bases, du physique, du jeu et un peu de tactique) l’objectif étant que tout le groupe progresse durant toute la saison et soit prêt pour le match du dimanche.
Les résultats sportifs montrent cela porte ses fruits, même si il reste encore une belle marge de progression pour l’équipe.

 

3/ Qu’as-tu pensé des tutos jonglerie de nos éducateurs ?

 

Je trouve l’idée des tutos vraiment sympa, car ils s’adressent à tous les joueurs du club du plus petit au plus grand (vieux 😉).
C’est un moyen sympa de rester un peu actif tout en continuant à toucher le ballon.
Félicitations aux différentes personnes qui ont mis en place ces tutos.

 

4/ Quel avenir vois-tu avec le groupe actuel et un possible recrutement pour éventuellement évoluer en D2 ?

 

Je ne sais pas encore dans quelle division l’équipe évoluera l’année prochaine, mais en soit qu’importe la division je crois que le groupe actuel est assez solide pour atteindre les objectifs du club.
Nous avons un groupe jeune et solidaire, qui a faim de victoire et qui progresse d’année en année.
Malgré tout l’arrivée de quelques joueurs pour étoffer l’effectif et augmenter la concurrence, ne peut être que bénéfique pour l’équipe.

 

5/ On t’a déjà dit que tu ressemblais à Harry Maguire, le défenseur anglais ?

 

Non on ne m’a jamais fait cette réflexion, mais c’est vrai qu’il y a un petit air de ressemblance dans notre jeu, notamment dans l’impact physique… ahah

 

6 / Enfin mon cher Tristan, un petit mot pour l’équipe et le club ?

 

Respectons les consignes sanitaires afin de pouvoir retrouver au plus vite le Stade Fernand Bouteille et tous vos coéquipiers et coachs!
Prenez soins de vous et de vos proches,
Forza USP !
PHOTO-2020-04-15-16-00-53
Interviews

INTERVIEW AVEC DANIEL VIDONI Trésorier adjoint de l’US Puyricard

1 / Bonjour mon cher Daniel, comment vas-tu ?

Je suis arrivé en France, de retour du Gabon, quelques heures avant l’annonce du confinement. Je n’ai pas pu voir mes enfants et mes petits-enfants depuis, et cela me manque beaucoup. Pour le moment, la santé va bien et l’organisation rationnelle de mes journées n’est pas trop pénible à vivre.

2 / Tu reviens d’Afrique, comment est la situation là-bas face au virus ?

J’ai quitté le Gabon le 13 mars, et mes collaborateurs Gabonais ne se doutaient pas de l’ampleur que prendrait cette pandémie en France, tout en étant persuadé que cela n’arriverait pas chez eux.

A ce jour la situation commence à devenir inquiétante car le covid-19 s’est installé et se propage doucement dans le pays. Le gouvernement a pris des mesures assez rapidement et presque à l’identique de celles mises en place chez nous, malheureusement avec des structures en manque d’organisation et des moyens médicaux très limités, les prochains jours risquent d’être difficiles….

3 /  Il y a presque un an jour pour jour, nous avons fêté ton jubilé, quel footballeur es-tu devenu depuis ?

C’est drôle, mais je n’ai jamais arrêté de jouer au ballon. Que ce soit aux entrainements du mercredi et les dimanches matin en foot 5. Et je dois dire que cela me manque énormément.

Je fais aujourd’hui, environ une heure de sport à la maison chaque jour, afin de me maintenir en forme, mais je suis septique sur une date éventuelle de reprise, compte tenu de mon âge et des précautions à prendre contre ce démon de virus…

4 / Penses-tu que nous allons reprendre les compétitions ?

Non, en l’état actuel de la situation sanitaire, les compétitions ne reprendrons pas avant la fin de l’été, et seulement si la médecine fait un grand pas sur un traitement efficace contre cette pandémie. C’est une période anxiogène pour une grande partie de la population et la santé passe bien avant le football.

5 / Que penses-tu des « tutos » et « défis » que les éducateurs ont fait pour nos licenciés ?

C’est une très bonne initiative, et je félicite Hicham, Hichem, William, Anthony et Alexis (pour les jeunes), plus bien sûr Rémi pour les vétérans et les supers-vétérans. Il faut continuer et montrer que malgré la crise l’U.S.P. reste toujours en vie……

6 / Enfin mon cher Daniel, un petit pour nos adhérents ?

Pour les « plus jeunes », une seule phrase « restez confiné le temps nécessaire, gardez bon espoir, car on sortira de cette crise sanitaire et vous retrouverez votre club de cœur, avec vos dirigeants, éducateurs et entraineurs, afin de participer aux différentes compétitions ». J’en suis certain.

Pour les « plus vieux », c’est différent, car si le football est pratiqué pour garder la forme, il est plus un moment de rencontre et d’amitié entre nous. Aujourd’hui, ces moments là nous manquent beaucoup à tous, et j’ai bon espoir de se retrouver bientôt autour d’un bon repas accompagné de quelques verres de bon vin. (à la condition que l’Item 4 soit réalisé)…..

Courage et bises à tous.

Daniel 1

Interviews

INTERVIEW AVEC JEAN-PIERRE GUERRINI Secrétaire Général de l’USP

1 / Bonjour Jean-Pierre, comment vas-tu ?

Bonjour Rémi,

Je vais bien autant qu’il est possible dans cette situation  inédite.

Je vis ce confinement avec la conscience de sa  nécessité absolue, ce qui m’interdit de me plaindre, mais je comprends qu’il puisse être vécu différemment et plus difficilement en fonction de la situation de chacun.

2 / Peux-tu nous expliquer le rôle de Secrétaire Général ?

Le secrétaire général est la cheville ouvrière de la structure dans laquelle il évolue.

Il est à la fois proche de la direction qu’il représente et de la base qu’il est chargé de gérer et/ou d’animer.

Il a en principe  l’accès à l’ensemble des dossiers et il est garant de la bonne marche vis a vis du comité directeur.

Mais dans les faits et notamment dans les petites structures c’est le plus souvent la présidence qui cumule ces tâches, ce qui réduit naturellement la charge du secrétariat et c’est souvent mieux ainsi.

En ce qui concerne  le club, je pense qu’une réflexion doit s’instaurer pour délimiter le champ d’action du secrétariat aux cotés de la présidence.

La FFF organise des formations sur ce sujet et je m’y suis inscrit.

Je réserverai le compte rendu à la présidente et au comite directeur.

3 / Penses-tu que nous allons reprendre les compétitions ?

La compétition, je ne le pense pas, compte tenu des aléas lés à  la situation sanitaire, mais si l’activité scolaire reprend, il ne serait pas illogique qu’une activité footballistique soit organisée par les clubs qui le souhaitent.

Par contre on peut penser qu’à l’instar de ce qui est envisagé dans certaines ligues de rugby, les résultats seraient figés au 15/03 avec accession possible. (mais pas de rétrogradation).

4 / Tu étais directeur régional de la Sécurité Routière, quels conseils nous recommandes-tu durant cette période de confinement ?

En cette période de confinement, l’activité routière est évidemment largement réduite,  il y aura beaucoup moins d’accidents  et c’est tant mieux.

Je conseille fortement de consulter le site de la prévention routière.

Il y des fiches pratiques , des jeux, des supports pour les jeunes à partir de 3 ans et jusqu’a … 

On peut même s’amuser avec des quizz et réviser le code de la route

Vous verrez la durée du confinement ne suffira pas pour tout lire.

5 / Cette période est un coup dur pour toutes les associations sportives, es-tu optimiste pour la suite ?

Les associations sportives vont souffrir car elles vont moins bénéficier des dotations habituelles et vont subir des coups de rabot drastiques.

Pour autant, les associations tournées vers la jeunesse devraient être d’avantage épargnées.

Le comité directeur de l’US PUYRICARD va devoir être solidaire et inventif pour palier cette situation qui risque de perdurer quelques temps.

6 / Enfin mon cher Jean-Pierre, un petit mot pour nos adhérents ?

Ne baissons pas les bras. Ce pays a surmonté des guerres, des crises, des événements gravissimes. A nous de démontrer notre capacité à nous  sortir de cette situation, en étant solidaires et bienveillants…

PHOTO-2020-04-08-12-03-29

Non classé

INTERVIEW AVEC PIERRE-HENRI MOLINA Trésorier et Joueur de l’U.S. Puyricard

1 / Bonjour mon cher Pierrot, comment vas-tu ?

Bonjour Minot,

Ca va bien, en tout cas pour le moment, malgré les temps troubles que nous traversons avec ce Covid-19.

J’espère, que c’est de même pour l’ensemble de nos joueurs, parents de joueurs et l’ensemble du staff de l’USP.

 2 / Le rôle de Trésorier d’une association est un poste clé, peux-tu nous le décrire ?

Pour faire simple, le trésorier établit ou fait établir, les comptes de l’association.

Il est également chargé du contrôle des dépenses et des recettes, sous la responsabilité du président du club, en l’occurrence, notre Présidente Maryse Bertossi.

3 / En tant que joueur Super Vétérans (+50 ans), es-tu frustré par l’arrêt des compétitions ?

Tout d’abord, je n’aime pas ce terme de « super vétérans »,  je suis un vétéran, certes avec largement plus de 50ans mais avec la même licence que tous les autres vétérans.

Cependant comme nous sommes lucides nous jouons dans un championnat à 8, effectivement réservé aux plus de 49 ans.

Pour répondre à ta question sur l’arrêt des compétitions, frustré est un bien grand mot mais oui je le regrette et je regrette surtout le fait que nous ne serons pas sur les tablettes en tant que Champion pour cette saison 2019-2020.

4 / Penses-tu que nous allons reprendre les compétitions ?

Très honnêtement non, en tout cas pas pour les clubs amateurs comme le nôtre.

Pour les clubs professionnels ce sera certainement différent, il y a des enjeux financiers qui font qu’ils ne pourront pas faire autrement, à mon avis les compétitions reprendront certainement et comme il n’y a plus les échéances dues au championnat d’Europe,  elles déborderont bien après la date officiel de fin de championnat, sur juillet par exemple, à moins que l’on ne soit pas sortie de cette crise à cette période, mais là, il y aura d’autres problèmes qui seront bien plus importants que celui d’un championnat de foot ou de n’importe quel autre sport d’ailleurs.

5 / Tu es un cuisinier exceptionnel, quelle recette nous recommandes-tu durant cette période de confinement ?

Il n’y a rien d’exceptionnel dans la cuisine à partir du moment où elle est faite avec le cœur.

Je vous dirais bien de faire des plats équilibrés mais on est déjà tellement embêté par les temps qui courent, que je dirais simplement, si vous avez du temps, prenez le et faites-vous plaisir et faites plaisir autour de vous avec ce que vous savez faire ou pas, puisque la cuisine c’est de l’imagination avant tout.

Une pensée pour mes potos du Mercredi, c’est drôle comme vos bêtises me manquent.

 6 / Nous allons vers une annulation inéluctable des tournois et évènements de fin de saison, est-ce un manque à gagner sur le plans financier (et surtout social) pour le club ?

Oui, pour les clubs comme le nôtre les rentrées d’argent sont déjà compliquées en temps normal, mais là, avec l’annulation de tous les tournois, stages et autres activités ça va-être quasiment impossible de conserver un budget équilibré.

Pour le coté social de la même manière, les conséquences pour le club sont importantes, cependant l’imagination de nos coachs et dirigeants fait que nous essayons de conserver ce lien social avec les licenciés et autres personnes de leur entourage avec les tutos et challenges qui leur sont proposés.

Peut-être que les clubs qui s’en sortiront le mieux, seront ceux qui auront su conserver ce lien social.

7 / Enfin mon cher Pierrot, un petit pour nos adhérents ?

Je vais peut-être être rébarbatif, mais « Restez chez vous » pour prendre soin de vous,  de vos proches et des autres.

Un citation de Malraux : « Les Idées ne sont pas faites pour être pensées mais vécues », tout à chacun ayons les idées pour sortir au mieux possible de cette mauvaise passe.

Fuerza USP !

Pierre Heni Molina